DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Russie s'attaque à l'alcoolisme

Vous lisez:

La Russie s'attaque à l'alcoolisme

Taille du texte Aa Aa

A partir du 1er septembre, la vente au détail de boissons contenant plus de 15 % d’alcool sera interdite entre 22h et 10h du matin, une extension de la loi actuelle.

L’objectif, tenter de trouver une solution alors qu’on estime à un demi million le nombre de Russes qui meurent chaque année à cause de l’alcoolisme.
Pour le chef des services de toxicologie : “Malheureusement, en Russie, nous avons ce problème : 30 à 40 % de la population abuse de l’alcool. Et cela a des conséquences de santé, sociales et économiques, qui sont directement liées à ce problème”.

Pour de nombreux experts, ces mesures ne seront pas suffisantes et risquent de contribuer au marché noir, comme cela avait été le cas en 1985, quand Gorbatchev avait tenté l’expérience d’une large interdiction de la vente de vodka.

Par ailleurs, depuis le 6 août ,les conducteurs n’ont plus le droit à une trace d’alcool dans le sang.
Selon les spécialistes, la mesure la plus efficace serait d’augmenter les taxes sur la vodka. Mais cela risquerait de provoquer un fort mécontentement dans la population.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’alcoolisme explique que l’espérance de vie des hommes russes ne soit que de 60 ans.