DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réunion à l'ONU sur le Pakistan, situation toujours critique

Vous lisez:

Réunion à l'ONU sur le Pakistan, situation toujours critique

Taille du texte Aa Aa

Au Pakistan, les sinistrés des inondations affluent à Karachi où ils vont tenter de trouver à s’installer. Des campements sont mis en place pour abriter réfugiés. L’aide commence à arriver, le besoin reste immense.

Jusqu’ici, la moitié des fonds jugés nécessaires par l’ONU ont été récoltés. Lors de la réunion où le secrétaire général Ban Ki-Moon rendra compte aujourd’hui de sa visite, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton devrait annoncer une aide supplémentaire des Etats-Unis. L’Union européenne a de son côté rajouté 30 millions d’euros à ses promesses initiales.

Sur place, c’est plus que jamais l’urgence, pour une population qui n’en peut plus d’attendre.
“Si personne ne vient nous aider, dit cet homme, nous allons nous révolter. Et nous utiliserons n’importe quels moyens pour être entendus!”.

La situation humanitaire en effet continue d’empirer. Quelques familles commencent à tenter un retour vers leurs maisons alors que dans le Nord, les eaux ont commencé à refluer.
Près d’un million de maisons ont été endommagées.
Face à la chaleur étouffante, aux nuages de moustique, au manque d’eau potable, les réfugiés, et les enfants en particulier, sont à la merci des épidémies de choléra et de typhoïde que redoutent les ONG