DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'optimisme prudent de Netanyahou avant la reprise des négociations

Vous lisez:

L'optimisme prudent de Netanyahou avant la reprise des négociations

Taille du texte Aa Aa

A onze jours de la reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens à Washington, le Premier ministre de l’Etat hébreu Benyamin Netanyahou a fait preuve d’un optimisme prudent ce dimanche.

“ Aboutir à un accord de paix entre nous et l’Autorité palestinienne est difficile mais possible ,a-t-il déclaré. Nous arriverons aux négociations avec un réel désir d’aboutir à un accord de paix entre les deux peuples tout en préservant les intérêts nationaux d’Israël et en premier lieu sa sécurité.”

Le négociateur palestinien en chef Saeb Erekat ne cache pas la crainte susictée par la reprise possible de la colonisation en Cisjordanie. Le moratoire de 10 mois décrété par Israël doit en effet prendre fin trois semaines seulement après la reprise des pourparlers. Du côté des colons, on ne tient d’ailleurs pas à susciter de trop fortes attentes.

“ Nous devons veiller de près à ne pas nourrir d’attentes trop grandes, affirme Danny Dayan, le chef du Conseil des colons. Le calendrier avec cette échéance d’un an, par exemple, est à mon avis complètement irréaliste. Et l’objectif même de la création d’un Etat palestinien est irréaliste. En nourrissant de grandes attentes, on prend le risque d’augmenter les frustrations en cas d‘échec et ma crainte est que la frustration au Proche-Orient conduit toujours à la violence.”

Parmi les sujets qui seront abordés à Washington à partir du 2 septembre figurent les frontières d’un futur Etat palestinien, le sort des colonies juives et le statut de Jérusalem. La situation de la bande de Gaza aujourd’hui sous le contrôle des islamistes du Hamas devrait également être évoquée.