DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chili : vivants, mais pris au piège pour des mois

Vous lisez:

Chili : vivants, mais pris au piège pour des mois

Taille du texte Aa Aa

Au Chili c’est une explosion de joie qui a accompagné la nouvelle : 33 mineurs ensevelis depuis 17 jours à 700 mètres sous terre dans une mine de cuivre et d’or du nord du pays sont tous vivants, et apparemment en bonne santé. Sur un bout de papier, quelques mots griffonnés à l’attention de sa femme par Mario, le plus âgé des mineurs. Mots d’espoir, lus par le président Sebastian Pinera : “Chère Lila, je vais bien, grâce a Dieu. J’espère avec foi et patience sortir rapidement d’ici. On entend de nouveau l’engin de forage. Pourvu qu’il arrive cette fois.”

L’objectif immédiat est à présent de faire passer aux mineurs du ravitaillement, des produits d’hydratation et des médicaments.

Grâce a une sonde envoyée sous terre, les mineurs ont même pu montrer leurs visages, déclenchant des scènes de joie, jusque dans les rues de Santiago du Chili, la capitale. Une joie ternie pourtant par la difficulté des opérations de secours. on estime à 120 jours, quatre mois, le temps nécessaire pour creuser une galerie et secourir les 33 miraculés.