DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Expulsions de Roms : des hommes d'Eglise désapprouvent ouvertement la France

Vous lisez:

Expulsions de Roms : des hommes d'Eglise désapprouvent ouvertement la France

Taille du texte Aa Aa

Des curés de province jusqu’au Vatican : la politique du gouvernement français vis à vis de la communauté Rom provoque l’indignation des hommes d’Eglise. A Lille, le père Arthur a souhaité protester en renvoyant sa médaille du Mérite au ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, qui la lui avait remise quatre ans plus tôt.
 
“Depuis trois mois, c’est une guerre que cette communauté subit,” a-t-il lancé dimanche en brandissant sa décoration sous l‘œil des caméras de télévision.
 
Et d’ajouter sous le coup de la colère, des propos dont il allait aussitôt s’excuser : “je prie, je vous demande pardon, pour que monsieur Sarkozy ait une crise cardiaque.”
 
Ce lundi, le père Arthur a invité le Président à venir rencontrer les Roms de son diocèse.
 
Même désapprobation à Castelgandolfo, la résidence d‘été des papes, où Benoît XVI a rappelé à la France le devoir de solidarité vis à vis des plus démunis. “Les textes liturgiques de ce jour, nous redisent que tous les hommes sont appelés au salut. C’est aussi une invitation à savoir accueillir les légitimes diversités humaines à la suite de Jésus, venu rassembler les hommes de toutes nations, de toutes langues,” a-t-il dit.
 
Le gouvernement français s’est donné trois mois pour démanteler 300 camps illégaux et propose un aller simple gratuit et une prime de 300 euros à tous les candidats aux départ.
 
Face à l’indignation des religieux, Brice Hortefeux s’est dit prêt ce lundi à s’entretenir avec le Président de la conférence des évêques de France, le cardinal André XXIII.