DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan : une base de l'OTAN attaquée par des civils

Vous lisez:

Afghanistan : une base de l'OTAN attaquée par des civils

Taille du texte Aa Aa

Deux mille Afghans ont tenté de forcer l’entrée d’une base de l’OTAN sous commandement espagnol. Ils entendaient protester contre la mort d’un policier afghan. Ce dernier a été abattu après avoir ouvert le feu sur les troupes étrangères durant un exercice de tir dans l’enceinte du complexe militaire. Deux gardes civils et une interprète espagnols ont été tués.

Ces évènements se sont produits à Kalay-e Naw, la capitale de la province de Baghdis située près de la frontière avec le Turkménistan.

Des habitants de la région affirment que certains manifestants ont mis le feu à une partie de la base. Un autre témoin rapporte que les troupes de l’OTAN ont répliqué par des tirs et qu’il y aurait des victimes parmi les civils. Aucune confirmation pour le moment.

L’Espagne, c’est un contingent de près de 1.300 militaires en Afghanistan.