DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les corps des otages rapatriés à Hong-Kong

Vous lisez:

Les corps des otages rapatriés à Hong-Kong

Taille du texte Aa Aa

C’est une journée de deuil national aux Philippines. Deux jours après la prise d’otages qui s’est terminée en bain de sang, les corps des huit victimes et les rescapés ont été rapatriés à Hong-Kong.

Huit touristes ont été abattus lundi par un forcené dans un car à Manille. Depuis, les critiques sur l’opération de la police ne cessent de fuser. Aujourd’hui, le président philippin Benigno Aquino a exprimé ses regrets : “Nous leur demandons d‘être compréhensifs. Nous sommes en train de corriger les déficiences que nous avons remarquées dans l’exécution de nos procédures dans ce genre d’opérations. Et aucun d’entre nous ne souhaitait ce dénouement. Nous aimerions souligner que notre première considération a été de protéger tous les otages.”

Premières conséquences : la suspension de quatre officiers de police et l’examen de leurs armes. Objectif : déterminer une éventuelle responsabilité policière dans la mort des touristes.

Mardi, la police a admis avoir commis des erreurs dans l’assaut contre l’autocar où se trouvaient un quinzaine de personnes. Le forcené, un ancien gradé de la police philippine, réclamait sa réintégration.