DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mont-Blanc : début du pompage d'une gigantesque poche d'eau

Vous lisez:

Mont-Blanc : début du pompage d'une gigantesque poche d'eau

Taille du texte Aa Aa

Eviter l’inondation de la vallée de Saint-Gervais : c’est l’objectif des travaux de pompage d’une gigantesque poche d’eau située sous un glacier du Mont-Blanc.

Les glaciologues français comptent installer quatre pompes d’ici la fin de la semaine pour vider quelques 65.000 mètres cubes d’eau, l‘équivalent de 26 piscines olympiques.

Jean-Marc Pelleix, le maire de Saint-Gervais, explique que “le danger, c’est la rupture de la glace et que l’eau dévale jusqu‘à Saint-Gervais depuis 3200 mètres jusqu’au plus bas de la commune à 580 mètres et qu’on ait un scénario identique à celui de 1892.”

A l‘époque, le mélange d’eau, de graviers, de boue et d’arbres s‘était répandu dans la vallée, tuant 175 personnes.

Cette fois, les habitants de Saint-Gervais ont été informés pendant l‘été des opérations à venir. La plupart ont choisi de rester. “On n’est pas vraiment inquiet, assure l’un d’eux, je dirais qu’on est attentionné mais pas inquiet. On est je dirais dans une situation de confiance puisqu’on sait que les travaux ont débuté.”

Les quatre pompes fonctionneront 24 heures sur 24 jusqu‘à la mi-octobre sur le très touristique glacier de la Tête Rousse, redirigeant l’eau vers un glacier voisin. Elles mobiliseront 15 ouvriers, contraints de dormir sur place.