DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

400.000 personnes doivent évacuer leurs maisons dans le sud du Pakistan

Vous lisez:

400.000 personnes doivent évacuer leurs maisons dans le sud du Pakistan

Taille du texte Aa Aa

Au Pakistan, la course contre la montre et contre la montée des eaux continue. Un mois après le début des inondations causées par des pluies de mousson exceptionnelles, la menace se concentre sur le sud du pays. Dans la province du Sind, les autorités ont demandé à 400.000 personnes d‘évacuer trois villes. Depuis samedi, des millions de personnes ont déjà fui cette vallée très fertile, et par conséquent très peuplée.

Fuir, mais pour aller où ? A la gare de Karachi, capitale économique et financière du pays, des centaines de familles déplacées campent nuit et jour. Elles comptent sur la générosité des voyageurs : “Je suis là depuis trois ou quatre jours, raconte Zeba, on a fui les inondations, on n’a plus rien. On a faim, mes six enfants meurent de faim et personne ne fait attention à nous”.

L’aide du gouvernement tarde à arriver. De l’avis des analystes, les talibans pourraient profiter de la situation pour recruter des sympathisants parmi les sinistrés désespérés. Selon Washington, ces talibans prépareraient des attaques contre les étrangers qui participent aux opérations humanitaires en cours.