DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un syndicat sud-africain menace de rompre avec le pouvoir

Vous lisez:

Un syndicat sud-africain menace de rompre avec le pouvoir

Taille du texte Aa Aa

La grève générale des fonctionnaires fait monter la tension en Afrique du Sud entre le syndicat Cosatu et l’ANC au pouvoir.

La principale fédération syndicale du pays menace le congrès national africain de rompre leur alliance si le gouvernement continue de refuser d’augmenter les salaires de 8,6% et de faire passer l’allocation logement à 107 euros. Le Cosatu veut élargir le mouvement au secteur privé la semaine prochaine.

“Ce sera une action de masse qui indiquera à notre employeur que les fonctionnaires ne plaisantent pas sur les augmentations de salaire et d’allocations logement. Nous voulons retourner à la table des négociations et nous voulons une meilleure offre,” prévient Monica Venter, syndicaliste.

La grève des fonctionnaires dure depuis neuf jours et mobilise des centaines de milliers de personnes à travers le pays.

Pour assurer les urgences, l’armée a été déployée dans les hôpitaux, sévèrement affectés par le mouvement. Les soldats mobilisés ont menacé de rejoindre la grève.

Aujourd’hui, un tribunal sud-africain a en tout cas interdit aux policiers de manifester.