DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La visite de Jimmy Carter en Corée du Nord plutôt positive

Vous lisez:

La visite de Jimmy Carter en Corée du Nord plutôt positive

Taille du texte Aa Aa

L’ancien Président américain rentre aux Etats-Unis avec, dans ses bagages, deux gestes de bonne volonté diplomatique de Pyongyang. La Corée du Nord a accepté de libérer un citoyen américain. Un enseignant condamné à huit ans de travaux forcés pour s‘être introduit illégalement dans le pays.

Le numéro deux du régime communiste a également exprimé la volonté de Pyongyang d’une reprise des négociations à six sur son programme nucléaire – ces pourparlers, sous l‘égide de la Chine, avaient été suspendus en 2009 à l’initiative de la Corée du Nord – et d’une dénucléarisation de la péninsule.

Cette visite, à but humanitaire – Les Etats-Unis et la Corée du Nord n’entretenant pas de relations diplomatiques – a eu lieu en l’absence de Kim Jong-Il. Ce dernier serait en effet en Chine.

C’est en tous cas ce qu’affirment des médias sud-coréens. Ils assurent qu’un convoi d’une trentaine de voitures transportant le chef de l’Etat nord coréen et son fils, son probable successeur, aurait quitté un hôtel du nord-est du pays ce matin. Mais Pékin refuse toujours de confirmer la venue de son voisin et allié.