DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mexique : chasse à l'homme pour retrouver les auteurs du massacre

Vous lisez:

Mexique : chasse à l'homme pour retrouver les auteurs du massacre

Taille du texte Aa Aa

Les consuls du Brésil, du Honduras et d’Equateur ont commencé à identifier les corps des victimes. Des hommes et des femmes abattus par un cartel de la drogue parce qu’ils refusaient de travailler pour lui.

Le président mexicain Felipe Calderon a condamné cette tuerie, la plus sanglante dans les annales de l’immigration clandestine au Mexique. Une violence et une impunité dénoncées par son voisin hondurien : “Nous demandons aux autorités mexicaines de faire leur maximum pour mettre fin aux abus, aux extorsions et aux violations dont sont victimes les migrants d’Amérique centrale au cours de leur voyage vers les Etats-Unis.”

Les 72 victimes – 58 hommes et 14 femmes – ont été découvertes mardi dans cette ferme isolée de San Fernando, à l’issue d’un raid militaire contre les auteurs du massacre. Une opération rendue possible grâce à l’alerte donnée par un des clandestins qui a pu s‘échapper. C’est le seul survivant de cette tuerie, il a 18 ans et est Equatorien. Il est hospitalisé et protégé par la police. En Equateur, sa famille sous le choc, n’en revient pas.