DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une liste de jeunes à abattre sur Facebook en Colombie

Vous lisez:

Une liste de jeunes à abattre sur Facebook en Colombie

Taille du texte Aa Aa

Facebook ne recense pas que vos amis en Colombie. Au contraire, on peut trouver sur le site communautaire une liste de jeunes à abattre. Près de 90 noms d’habitants de Puerto Asis, dans le sud du pays, y figurent : les autorités ont d’abord pensé à une mauvaise blague, mais deux jeunes ont été tués mi-août. Elles n’excluent donc pas qu’il s’agisse d’un véritable avertissement lancé par des groupes de narcotraficants ou même par les FARC.

“Je ne sais pas ce qu’il faut faire, s’il faut que mes fils partent”, dit ce père. “Ce sont des jumeaux, ils sont sur la liste, je suis donc très préoccupé”.

“Les autorités n’ont fait aucune déclaration. Ils nous ont dit qu’on n’avait rien à craindre, que c’est juste une liste d’amis qui se menacent entre eux. Mais il y a eu des morts”, estime cet autre père de famille.

Les narcotraficants pourraient utiliser cette méthode pour apeurer la population d’une zone et en prendre ainsi plus facilement le contrôle. Des cas similaires auraient été recensés dans d’autres régions, d’après la presse colombienne.