DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les proches des mineurs chiliens entre espoir et inquiétude

Vous lisez:

Les proches des mineurs chiliens entre espoir et inquiétude

Taille du texte Aa Aa

La diffusion jeudi à la télévision publique d’une video les montrant en plutôt bonne forme a dans l’ensemble rassuré les familles des 33 mineurs coincés à 700 mètres sous terre. Mais le fait de les savoir pris au piège pendant encore trois à quatre mois assombrit les perspectives. Face à l’adversité, les familles restent soudées, rassemblées dans un camp dressé aux abords de la mine, aux côtés des secouristes qui continuent d’acheminer vivres et médicaments aux mineurs.

Depuis que le contact a été établi avec la surface, les 33 hommes peuvent témoigner de leur moral actuel et de leurs projets.

“ Il nous salue et me demande de m’assurer que sa fille étudie bien, témoigne une femme. Il est très préoccupé par sa fille. Il veut m‘épouser et je lui ai dit oui !”

Si quelques mineurs semblent souffrir de dépression, la plupart d’entre eux vont bien et le font savoir.

“ Il m‘écrit qu’il m’aime et qu’il ne peut pas vivre sans moi, dit une autre femme. Il m‘écrit aussi qu’il faut que je prenne le plus grand soin du bébé.”

“ C’est une situation désespérée et nous ne pouvons rien faire pour eux “ estime la soeur d’un mineur.

Des mineurs promus au rang de héros, un élan de solidarité qui ne se dément pas : le Chili vit un instant de communion nationale , estiment de nombreux éditorialistes, un instant qui lui permet de retrouver foi en lui-même.