DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan: un million de déplacés en seulement deux jours

Vous lisez:

Pakistan: un million de déplacés en seulement deux jours

Taille du texte Aa Aa

De nouvelles digues ont rompu dans le sud du pays. Conséquence, entre hier et aujourd’hui un million de Pakistanais ont fui la région du Sind et la montée des eaux de L’Indus.

Par endroit, le fleuve a atteint près de 40 fois sa taille normale. Large d’ordinaire de quelques centaines de mètres, l’Indus a gonflé jusqu‘à
10 Kms d’une rive l’autre.

Depuis une semaine, des milliers de villes et de villages de cette région méridionale, ont été vidés de leurs résidents.

La ville de Thatta, 300 000 habitants, a presque été rayée de la carte. Dans ses environs, plus de deux millions de personnes sont sans abri. La région du Sind, la plus peuplés du pays, est aussi la plus touchée.

Beaucoup ont tout perdu. Même le droit de penser à l’avenir. “Tous mes biens et ma maison ont été emportés par les flots. Mes filles doivent se marier le mois prochain”, raconte Zainab. “Tous leurs cadeaux de mariage ont été balayés.
Maintenant, leurs belles-familles me demandent une date de mariage, mais je n’ai rien, alors comment puis-je prendre des dispositions”?

Malgré des pluies de mousson qui persistent, les eaux ont commencé à se retirer dans le nord et le centre du pays. La conséquence à venir de ce retrait est d’inévitables découvertes macabres qui risquent de grossir le bilan déjà bien lourd de 1600 morts.