DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Serbie : le dossier du Kosovo sera discuté avec Bruxelles

Vous lisez:

Serbie : le dossier du Kosovo sera discuté avec Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Sermonnée par ses partenaires européens, la Serbie commencerait-elle à lâcher du lest sur le Kosovo ? Boris Tadic se dit en tout cas prêt à discuter. Le président serbe enverra prochainement des émissaires à Bruxelles pour trouver un compromis sur le projet de résolution que le pays a déposé aux Nations Unies.
Depuis qu’en juillet, la Cour internationale de justice a jugé la proclamation d’indépendance du Kosovo conforme au droit international, Belgrade a choisi de porter l’affaire devant l’ONU.

La Serbie estime que le conflit territorial n’a pas été réglé. Elle martèle aussi que jamais elle ne reconnaîtra l’indépendance du Kosovo, proclamée en février 2008, et reconnue depuis par 69 Etats dont 22 pays de l’Union européenne. Or cette Union, la Serbie aspire à la rejoindre un jour. Mais pour cela, elle a compris qu’elle devrait faire des concessions. Le tout est de savoir jusqu’où elle est prête à aller. De tous les dossiers qui sont dans la balance, le Kosovo est sans doute le plus sensible.