DERNIERE MINUTE

Des milliers de marines rentrent traumatisés d'Irak

Vous lisez:

Des milliers de marines rentrent traumatisés d'Irak

Taille du texte Aa Aa

Leur vie a été épargnée, mais ils sont nombreux à ne pas rentrer entier, physiquement comme psychologiquement.

Pour les marines de retour d’Irak, le processus de guérison ne fait que commencer. 58% d’entre eux seraient en détresse psychologique.

Ce fut le cas du sergent Thom Tran, blessé au combat en 2003 et démobilisé un an plus tard. Devenu humoriste, il a appris à exorciser le traumatisme des combats en s’en amusant dans ses sketches. Il raconte : “je suis arrivé en Irak le 29 mars 2003, et le 3 avril 2003, moins d’une semaine après, j’ai reçu une balle. J’ai eu beaucoup de chance, et j’en ai encore aujourd’hui, j’ai de la chance de gagner ma vie comme comique. Mais c’est parce que j’ai vécu cette expérience que je peux en rire.”

Depuis 2003, 4419 marines sont morts en Irak et près de 32.000 ont été blessés. 100.000 civils irakiens auraient été tués.

Parmi soldats américains disparus : le capitaine Mark Norman Stubenhofer, tombé dans une embuscade le 7 décembre 2004 à Bagdad. Son père se souvient : “après la mort de Mark, nous avons reçu une carte de Noël signée de sa main, dans laquelle il parlait de ses projets pour l‘été et ma femme Sallie l’a lue quand nous étions au lit et elle s’est effondrée. Vous n’y pouvez rien !”

Mark Norman Stubenhofer laisse derrière lui une femme et trois enfants, qui auront peu ou pas connu leur père. Pour les familles endeuillées aussi, il va falloir se reconstruire avant de pouvoir tourner la page sur le conflit irakien.