DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le forcené de Bratislava avait un permis de port d'arme

Vous lisez:

Le forcené de Bratislava avait un permis de port d'arme

Taille du texte Aa Aa

Des impacts de balles sur les murs : la banlieue de Devinska Nova Ves, dans l’ouest de la capitale slovaque, Bratislava, n’est pas prête d’oublier la fusillade qui a fait huit morts hier.

Le pays découvre aujourd’hui que le forcené, un homme de 48 ans, avait un permis de port d’arme. Si la police n’a toujours pas révélé son identité, les médias slovaques spéculent, et parlent d’un ancien soldat.

Dans le quartier, dont l’accès reste restreint, les langues se délient. “Quand je suis arrivée là, raconte Dana, une résidente, j’ai vu un corps sans vie sur la rue et un homme qui tirait dans tous les sens avec un fusil gros comme ça !”

C’est armé d’un fusil d’assaut et de deux armes de poing que le tireur a fait irruption dans un appartement où il a abattu quatre femmes et deux hommes, appartenant tous à la même famille rom. Une voisine a été tuée derrière sa fenêtre quand le forcené s’est mis à tirer dans tous les sens, avant de se donner la mort. Au moins 14 personnes ont été blessées.