DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Inde laisse deux mois de plus à BlackBerry

Vous lisez:

L'Inde laisse deux mois de plus à BlackBerry

Taille du texte Aa Aa

L’ultra-sécurisé BlackBerry fait décidément bien trembler. L’Inde prolonge de deux mois l’ultimatum imposé au constructeur canadien RIM. Objectif : qu’il propose une solution permettant à New Dehli d’accéder aux données cryptées des messages envoyés de ce téléphone multimédia. Faute d’accès, les services de messagerie instantanée et de courrier électronique seront bloqués.

Au nom de la sécurité de l’Etat, l’Inde comme l’Arabie Saoudite ou les Emirats Arabes Unis, exigent un droit de regard sur les communications qui transitent par les BlackBerry.

Les Emirats Arabes Unis vont passer à la vitesse supérieure et à compter du 11 octobre prochain, l’utilisation de la messagerie instantanée ou l’accès à internet seront suspendus.