DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Proche-Orient : l'Amérique croit à une "fenêtre de tir"

Vous lisez:

Proche-Orient : l'Amérique croit à une "fenêtre de tir"

Taille du texte Aa Aa

Les négociations de paix israélo-palestiniennes débutent jeudi à Washington,
et Barack Obama a d’ores et déjà reçu ce mercredi les protagonistes du processus de paix au Proche-Orient. Un processus qui reprend avec une attaque.
“La tragédie d’hier, des personnes tuées dans la rue par des terroristes dont l’objectif est d’essayer de saper ces discussions, c’est précisément ce contre quoi nous luttons” a martelé le président américain.

Le président américain a rencontré séparément le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu puis Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne.

Après vingt mois de silence, après 62 ans de conflit et plusieurs échecs retentissants, l’Amérique veut croire que cette fois sera la bonne : parvenir à une solution à deux Etats dans un délai d’un an.

Mais les ennemis de la paix sont nombreux. L’impact de le mort de quatre Israéliens a été immédiat : les colons israéliens en Cisjordanie ont repris de leur propre chef la construction de logements.