DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Proche-Orient: l'attentat de Hébron jette une ombre sur les négociations de paix

Vous lisez:

Proche-Orient: l'attentat de Hébron jette une ombre sur les négociations de paix

Taille du texte Aa Aa

Un attentat condamné sur la scène internationale et dénoncé comme une tentative de saboter les négociations de paix israélo-palestiniennes.

Quatre colons juifs ont perdu la vie près de Hébron en Cisjordanie alors qu’ils étaient en voiture mardi soir. Parmi eux figuraient deux femmes, dont l’une était enceinte, d’après les militaires israéliens.

L’attaque a été revendiquée à Gaza par les Brigades Kassam, la branche armée du mouvement islamiste radical Hamas.
Les funérailles des victimes, ce mercredi, ont rassemblé de nombreuses personnes. Pour certains colons, l’attentat prouve que l’objectif des Palestiniens n’est pas de créer leur état mais de détruire Israël. Ils ont l’intention de reprendre la construction de logements malgré le moratoire sur la colonisation.

Avant les funérailles, ce colon juif soulignait qu’il aurait aimé que les négociations de paix aboutissent. “Malheureusement, ces 15-20 dernières années, il semble que chaque fois qu’il y a une tentative de négociations de paix, cela provoque une brusque montée de la violence comme nous l’avons malheureusement vu hier soir.”

Hier soir, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a rencontré séparément à Washington le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Les négociations directes doivent débuter ce jeudi.

Considérant que l’attaque de Hébron ne servait pas les intérêts palestiniens, les autorités de Cisjordanie ont procédé ce mercredi à des dizaines d’arrestations dans les rangs du Hamas.
Dans la bande de Gaza, en revanche, les militants du mouvement radical islamiste se sont réjouis mardi soir, sans aucun remord, de la mort de quatre civils israéliens.