DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tourner la page irakienne : objectif accompli pour Obama

Vous lisez:

Tourner la page irakienne : objectif accompli pour Obama

Taille du texte Aa Aa

Barack Obama tourne la page de l’occupation militaire américaine de l’Irak, avec la satisfaction de la promesse électorale tenue. Alors qu’il n‘était qu’un simple élu local, il s‘était fortement opposé à la guerre lancée par son prédécesseur George W. Bush.

“Terminer cette guerre n’est pas seulement dans l’intérêt irakien, mais dans le nôtre, a déclaré mardi soir le président américain. Les Etats-Unis ont payé un lourd tribut pour que le peuple irakien dispose de son avenir. Nous avons envoyé nos jeunes hommes et femmes faire d‘énormes sacrifices en Irak, et nous avons beaucoup dépensé là-bas alors que nous nous serrions la ceinture à la maison”. La fin officielle de la mission de combat ne veut pas dire un retrait total. Près de 50.000 soldats américains vont continuer de risquer leur vie en Irak, notamment pour aider l’armée irakienne à détecter les bombes. Au moins 4.419 GI’s ont déjà été tués en opération depuis plus de sept ans. Les civils irakiens n’ont pas été épargnés par la guerre; environ 100.000 auraient été tués.

Comme le président américain l’avait aussi annoncé, les Etats-Unis veulent maintenant se concentrer sur leur deuxième théâtre majeur de conflit, l’Afghanistan; en évitant de s’enliser dans “un bourbier”.