DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des concessions douloureuses attendent Israéliens et Palestiniens

Vous lisez:

Des concessions douloureuses attendent Israéliens et Palestiniens

Taille du texte Aa Aa

Les négociations de paix directes entre Israéliens et Palestiniens sont relancées après 20 mois d’interruption. C’est sous la direction de la chef de la diplomatie américaine que les délégations ont entamé leurs discussions. 
En préambule, Hillary clinton a fait une courte déclaration, où l’on pouvait comprendre qu’il s’agissait d’une opportunité unique de parvenir à faire la paix: 
“Je crois ardemment que ces deux hommes assis à mes côtés sont les dirigeants qui peuvent faire de ce rêve si cher une réalité et nous ferons tout ce qui est possible pour vous aider.“ 
 
Elle a salué le courage et l’engagement des deux hommes et s’est adressé aux peuples israéliens et palestiniens pour qu’ils soutiennent cette initiative de paix.
 
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a redit à Mahmoud abbas qu’il voyait en lui “un partenaire pour la paix”. “Ce ne sera pas facile”, a -t-il ajouté, “nous n’y parviendrons qu’en faisant l’un et l’autre des concessions douloureuses”.
 
Mahmoud Abbas s’est dit près à suivre la voie tracée par l’ONU et le quartette. Il a insité sur le rejet de la violence et réaffirmé que la sécurité était vitale pour les deux peuples:
“Les obstacles et les handicaps que nous allons devoir surmonter pendant ces négociations qui doivent aboutir d’ici un an, doivent nous amener à un accord de paix juste, une paix entre nos deux peuples, en accord avec le droit international.“  
 
Les divergences sont grandes sur des dossiers clefs: les frontières des deux Etats, Jérusalem, le statut des réfugiés et la colonisation.
La situation sur le terrain rappelle que des tensions 
persistent plus de 60 ans après le début du conflit.