DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : "The New Times" reste dans le collimateur de la police

Vous lisez:

Russie : "The New Times" reste dans le collimateur de la police

Taille du texte Aa Aa

Nouvelle perquisition dans les locaux d’un hebdomadaire russe d’opposition à Moscou. Plusieurs membres des forces spéciales ont fait irruption au siège de “The New Times” ce jeudi afin de rechercher des documents. Depuis le printemps dernier, la rédaction de l’hebdomadaire est poursuivie pour diffamation. Elle avait publié une série d’articles sur la corruption au sein des OMON, les forces du ministère de l’Intérieur.

“L’une de nos sources qui est toujours membre des OMON, explique la rédactrice en chef Yevgenia Albatz, nous a accordé une interview mais nous a répété maintes fois que son nom ne devait pas être connu car sa vie serait en danger”. La protection des sources est vitale en Russie, et les journalistes indépendants prennent aussi beaucoup de risques. En août, le directeur-adjoint de “The New Times” a reçu un prix de l’antenne américaine de Reporters sans Frontières pour son courage.