DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Casa Pia: la justice a tranché en faveur des victimes

Vous lisez:

Casa Pia: la justice a tranché en faveur des victimes

Taille du texte Aa Aa

Le verdict est tombé dans l’affaire du scandale pédophile de la Casa Pia au Portugal, une institution accueillant des enfants en difficulté.
La justice a tranché en faveur des 32 victimes.
Six des sept accusés ont été reconnus coupables d’abus sexuels sur mineurs par le tribunal de première instance de Lisbonne. Ils ont été condamnés à des peines de prison allant de 5 à 18 ans.

Le principal accusé, l’ancien jardinier de l’institution caritative publique, Carlos Silvano écope de la plus lourde peine : 18 ans de prison.

Les autres accusés parmi lesquels l’ancien présentateur vedette de la télévision portugaise Carlos Cruz et le docteur Fereira Diniz ont été condamés à sept ans de prison. Six ans et huit mois de prison pour l’ancien diplomate Jorge Ritto.
Seule la propriétaire d’une maison où, selon les victimes, se tenaient des “orgies pédophiles”, a été acquittée.

Le plus long procès de l’histoire judiciaire du Portugal s’achève enfin, six ans d’attente et d’espoir et enfin le soulagement pour les victimes et leurs avocat : “Ca été compliqué et douloureux de vivre à nouveau ces moments difficiles explique Bernardo Teixeira, mais il y a aussi de la joie en entendant les juges dire que les faits ont été prouvés, toutes ces années d’attente, finalement ça en valait la peine.”

Pour Pedro Namora, avocat des victimes et ancien résident de la Casa Pia, l‘émotion est forte : “Pendant des années, on a été persécuté, menacé, ils ont tout essayé et maintenant, ils voient bien que nous disions la vérité.”