DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle-Zélande : Christchurch sous le choc après le tremblement de terre

Vous lisez:

Nouvelle-Zélande : Christchurch sous le choc après le tremblement de terre

Taille du texte Aa Aa

L‘état d’urgence a été décrété près de Christchurch où un fort tremblement de terre a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi, ne faisant que des blessés, dont deux graves.
En revanche, l‘étendue des destructions est considérable et de nombreux habitants se retrouvent sans logement.
Au petit matin, ils se sont précipités dehors et ont découvert l‘étendue des dégâts. Au total, ils pourraient dépasser le milliard d’euros.

Le couvre-feu a été instauré dans le centre de la ville, de 19 heures à 7 heures du matin, et l’armée est venue prêter main forte à la police pour éviter les pillages de magasins, dont quelques uns ont été signalés.

La circulation des trains a été suspendue en attendant de vérifier l‘état des voies, l’aéroport a été fermé pendant plusieurs heures.
De nombreuses infrastructures, de gaz, d’eau,d‘électricité sont détruites, rendant dangereux de sortir dans la rue.

Le séisme d’une magnitude 7,1, qui s’est produit tout près de la deuxième ville du pays, située sur l‘île sud, est le plus dévastateur depuis 80 ans. La Nouvelle-Zélande est située sur la ceinture de feu, à la frontière des plaques australienne et pacifique, et ressent 15.000 secousses par an.