DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les survivants du crash des Andes soutiennent les mineurs bloqués au Chili

Vous lisez:

Les survivants du crash des Andes soutiennent les mineurs bloqués au Chili

Taille du texte Aa Aa

C’est un beau geste d’espoir et de solidarité.

Quatre des seize survivants de la tragédie aérienne des Andes en 1972 sont venus soutenir hier les 33 mineurs bloqués depuis 30 jours dans une mine du nord du Chili.

Ces Uruguayens avaient survécu 72 jours dans les montagnes du Chili après le crash de leur avion qui les emmenait à Santiago pour jouer un match de rugby. Reconnaissant envers le Chili, ils tenaient à être présent pour les mineurs comme l’explique Ramon Sabella, l’un des 4 survivants : “L’autre jour, j’ai découvert cette tragédie. Les jours ont passé et on avait aucunes nouvelles d’eux. Les sauveteurs sont passés mais il n’y avait aucun signe d’eux, cela m’a rappelé quand les avions passaient au dessus de nous, toujours plus proches, toujours plus près. Cela m’a rappelé notre peine, notre frustration et je peux imaginer ce qu’ils ressentent”.

Bloqués depuis un mois, les mineurs peuvent désormais parler avec leurs proches et ces derniers peuvent les observer grâce à un nouveau système de visioconférence.

Mais la patience reste de mise car il faudra au moins trois ou quatre mois pour les remonter à la surface.

Mais à l’image des survivants des Andes, ils peuvent continuer à espérer.

Avec AFP et Reuters