DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelles violences au Daguestan dans le Caucase russe


Dagestan

Nouvelles violences au Daguestan dans le Caucase russe

Au moins cinq personnes ont été tuées et 39 autres blessées la nuit dernière dans un attentat suicide.

Un kamikaze a fait exploser sa voiture piégée sur le territoire du polygone de Dalniï appartenant à l’unité des fusiliers-motocyclistes stationnée près de la ville de Bouïnaksk.

Une deuxième explosion est survenue peu après sur une autoroute, où devait passer une voiture de police dépêchée sur les lieux. Il n’y a eu aucune victime.

Il y a tout juste 11 ans, Bouïnaksk avait déjà été visée et endeuillée. 68 personnes avaient été tuées et plus de 150 autres blessées dans un attentat à la voiture piégée contre un immeuble occupé par des familles de militaires.

Hier, c’est le ministre régional chargé des affaires nationales et religieuses qui a été pris pour cible dans un attentat. Il a été blessé et son chauffeur tué dans une attaque à la bombe.

République voisine de la Tchétchénie, le Daguestan est en proie à une rébellion armée islamiste qui déstabilise tout le Caucase russe. Les violences y sont quotidiennes.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des dizaines de milliers de personnes contre la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy en France et en Europe