DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Australie : les travaillistes majoritaires grâce à un troisième indépendant

Vous lisez:

Australie : les travaillistes majoritaires grâce à un troisième indépendant

Taille du texte Aa Aa

Julia Gillard tient enfin sa majorité au Parlement australien. Après plus de deux semaines de tractations, le Premier ministre sortant a finalement convaincu un troisième député indépendant, Rob Oakeshott, d’apporter son soutien aux travaillistes. Ces derniers disposent désormais de 76 sièges sur 150 à la Chambre basse. Tout juste suffisant pour former un gouvernement minoritaire, le premier depuis la Seconde Guerre mondiale.

“Grâce à l’accord d’aujourd’hui avec les députés indépendants, messieurs Oakshott et Windsor, et grâce aux accords précédents avec les Verts et bien sûr avec monsieur Wilkie, les travaillistes sont prêts à gouverner”, a réagi Julia Gillard lors d’une conférence de presse.

Les trois députés indépendants Wilkie, Windsor et Oakshott ont donc préféré les travaillistes à la coalition libérale/nationale de Tony Abott. La machine politique sort de l’impasse et va pouvoir se remettre en marche. Une bonne nouvelle aux yeux des Australiens comme cet habitant de Sydney:

“De bonnes choses pourraient sortir de tout cela, des réformes du système pourraient être faites pour améliorer le processus démocratique, commente-t-il. Si personne ne fait obstruction dans les trois prochaines années, ce serait bien que les deux grands partis travaillent ensemble dans un esprit davantage bi-partisan”.

Pas sûr que les conservateurs partagent ce point de vue. Car à l’issue des législatives du 21 août ils étaient au coude à coude avec les travaillistes. Et il suffit désormais qu’un seul député indépendant change de camp pour remettre le pays dans l’impasse.