DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bélarus : l'opposition ne croit pas au suicide du journaliste Oleg Bebenine


Bélarus

Bélarus : l'opposition ne croit pas au suicide du journaliste Oleg Bebenine

L’opposition bélarusse ne croit pas au suicide d’Oleg Bebenine. Ce journaliste de 36 ans, fondateur du site internet d’opposition Charter-97, avait été retrouvé pendu dans sa maison de campagne la semaine dernière.

A l’occasion de ses obsèques, hier, ses proches et ses collègues ont de nouveau exprimé leurs doutes quant à la thèse du suicide retenue par les autorités : “Oleg était quelqu’un de très professionnel, de très fiable, il n’aurait jamais volontairement laissé sa famille, ses fils ou ses collègues, surtout à l’approche de l‘élection présidentielle. Voilà pourquoi je ne crois pas la police quand elle parle d’un suicide”, a expliqué Natalia Radina, journaliste de Charter-97.

Sans porter d’accusations directes contre le pouvoir, les proches d’Oleg Bebenine laissent entendre que ses activités professionnelles pourraient lui avoir coûté la vie. Ces dernières années plusieurs journalistes ou opposants ont mystérieusement disparu. Et Bebenine était sur le point de travailler dans l‘équipe de campagne d’Andreï Sannikov, candidat à la présidentielle de 2011 face à Alexandre Lukashenko, homme fort du pays depuis 1994.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Italie : Berlusconi demande la démission de Fini au Congrès