DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : session tendue à l'Assemblée sur les retraites

Vous lisez:

France : session tendue à l'Assemblée sur les retraites

Taille du texte Aa Aa

Ambiance électrique dans les travées de l’Assemblée Nationale. Les élus communistes ont profité de la séance de questions au gouvernement pour déposer plus de 100.000 pétitions récoltées pendant l‘été.

Les députés ont ensuite débuté l’examen du projet de Réforme des Retraites présentées par le ministre du Travail, Eric Woerth : “Aujourd’hui, on vit plus longtemps, il est normal, il est naturel, il est logique de prolonger le temps au travail. Tous les gouvernements l’ont fait, de droite ou de gauche. Le Premier ministre l’a dit : ce n’est pas une réforme de droite, ce n’est pas une réforme de gauche. C’est une réforme pour la préservation des retraites des Français”.

Le projet prévoit notamment de reporter de 60 à 62 ans l‘âge légal de la retraite en 2018. Un peu plus de 500 amendements ont été déposés, le gouvernement devrait lui-même en proposer demain portant notamment sur la pénibilité.
Eric Woerth fragilisé depuis plusieurs semaines par l’Affaire Bettencourt a reçu dans la matinée le soutien de Président Nicolas Sarkozy.