DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les défis de la rentrée européenne

Vous lisez:

Les défis de la rentrée européenne

Taille du texte Aa Aa

Les institutions européennes se sont remises au travail et une pile de dossiers les attendent. En prononçant son premier discours sur l’Etat de l’Union devant les eurodéputés, le président de la Commission s’est félicité de la timide reprise économique. Il voudrait pousser la solidarité jusqu’au lancement d’emprunts obligataires européens :

“L’Europe doit montrer qu’elle est davantage que 27 différentes solutions nationales. Soit nous nageons ensemble, soit nous coulons séparément. Nous réussirons seulement si lorsque nous agissons au niveau national, régional ou local, nous pensons européen”, a déclaré José Manuel Barroso.

Il a aussi essuyé des critiques, le chef de file des Verts reprochant à Bruxelles de ne pas toujours prendre ses responsabilités.

“Cette Commission, dans les déclarations générales, est championne d’Europe. Les plus belles déclarations… Mais quand il s’agit de pointer du doigt, de décrire une situation qui s’attaque à un Etat membre, de nommer quelqu’un par son nom, un gouvernement par son nom, vous êtes les champions des abonnés absents, vous n’existez pas, vous n’existez pas !”, a lancé Daniel Cohn-Bendit.

La rentrée européenne est marquée par de grands enjeux, qu’il s’agisse de se mettre d’accord sur la gouvernance économique, le tour de vis du Pacte de stabilité ou les prochains budgets.