DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan : les files d'attente s'allongent devant les agences Kabulbank

Vous lisez:

Afghanistan : les files d'attente s'allongent devant les agences Kabulbank

Taille du texte Aa Aa

En Afghanistan les files d’attente s’allongent devant le siège de la Kaboulbank : la première banque privée afghane, victime d’une crise de confiance après l’annonce de lourdes pertes qui seraient dûes aux investissement frauduleux de deux de ses dirigeants et principaux actionnaires qui ont aujourd’hui démissionné.
Depuis mercredi à Kaboul, la police afghane fait sentir sa présence pour maintenir l’ordre aux portes de la banque
“Si les responsables de la banque, n’acceptent pas nos demandes de retrait, hurle un client hors de lui, la prochaine étape ce sera l’attaque de toutes les agences de la Kaboulbank et nous les pillerons. On est même prêts à mettre à sac le palais présidentiel”.
“Je suis venu à 5 heures du matin pour retirer mon salaire explique un autre. Ils ne m’ont pas laissé entrer dans la banque. Quiconque essaie de pénétrer dans la banque est battu par la police et donc j’attends toujours”.
Parmi les clients de la Kaboulbank, figurent 250.000 salariés du secteur public afghan, notamment les membres de l’armée et de la police dont les salaires transitent par la banque. La banque centrale afghane, dans un souci d’apaiser les esprits affirme être prête à aider la Kabulbank.