DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le secrétaire général de l'ONU tente d'apaiser le président du Rwanda

Vous lisez:

Le secrétaire général de l'ONU tente d'apaiser le président du Rwanda

Taille du texte Aa Aa

Une visite éclair, le temps de “recoller les morceaux” avec le pouvoir rwandais. Le secrétaire général de l’ONU s’est rendu à Kigali mercredi pour rencontrer le président Paul Kagame. Ban Ki-moon l’a exhorté à maintenir ses forces de paix au Soudan. Le chef de l’Etat rwandais menace de les retirer, furieux après des fuites sur un rapport de l’ONU qui accuse l’armée rwandaise de massacres en République démocratique du Congo.

“Nous sommes déçus, le président et moi, par ces fuites, a déclaré Ban Ki-moon. Les Nations unies sont plus interessées par l‘établissement de tous les faits qui se sont produits en République démocratique du Congo”. Ce n’est qu’un brouillon du rapport du Haut commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme qui a été rendu public.

Le document final, agrémenté de commentaires des Etats africains concernés, pourrait être publié en octobre. Les accusations qu’il contient n’en resteront pas moins graves.

Après la prise du pouvoir de la guérilla de Paul Kagame au Rwanda, en 1994, des dizaines de milliers de Hutus réfugiés chez le voisin congolais auraient été tués par des soldats rwandais.