DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retraites : la réponse du gouvernement aux manifestations

Vous lisez:

Retraites : la réponse du gouvernement aux manifestations

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement français fait quelques concessions pour tenter de calmer la rue. Au Conseil des ministres ce mercredi, le président Nicolas Sarkozy a proposé des modifications de la réforme des retraites. Mais pas question de revenir sur le départ à 62 ans. “Il y a des choses qui constituent le coeur de la réforme et qui par essence ne sont pas négociables, a déclaré le porte-parole du gouvernement Luc Chatel. Si on revient sur l‘âge, c’est tout l‘équilibre global de la réforme qui s’effondre”.

En revanche, le gouvernement accepte de mieux prendre en compte la pénibilité au travail et d’améliorer le dispositif pour les carrières longues. Ce n’est pas suffisant pour les syndicats. “Le gouvernement est dans une logique politique et une logique financière par rapport à la crise. Et c’est ça qui ne colle pas, a expliqué Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de FO, sur la radio France Info. Que disaient les gens hier, y compris dans les cortège? Qu’ils n’ont pas envie de bosser plus longtemps. Je ne vois pas comment on peut échapper à une autre journée”.

L’autre journée de grève et de manifestation contre la réforme des retraites pourrait être programmée pour la fin du mois. Les huit syndicats qui ont mobilisé mardi sont réunis ce mercredi pour en décider. Après leur succès, avec au moins 2,5 millions de manifestants dans toute la France, selon leur décompte, ces syndicats veulent garder la main et enraciner le mouvement de contestation.