DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ahmed : la gargouille qui effraie les catholiques intégristes


France

Ahmed : la gargouille qui effraie les catholiques intégristes

La restauration de la cathédrale Saint-Jean de Lyon, classée par l’Unesco, fait bouillir les extrêmistes catholiques français.

En cause : une gargouille accompagnée des mots “Dieu est grand”, en français et en Arabe.

Comme le veut la tradition des bâtisseurs de cathédrales, le tailleur de pierre a choisi son modèle dans son entourage : il a représenté Ahmed Benzizine, son chef de chantier, un français musulman. Ce dernier n’y voit pas motif à controverse. “Les religions c’est quoi? s’exclame-t-il. C’est la même religion, on est tous issus d’Abraham, que l’on soit catholique, musulman ou juif, il y a un seul Dieu, c’est le Dieu de tout le monde et on est tous issu de la même religion.”

Quelques intégristes catholiques y voient cependant le symbole de l’Islam conquérant et dénoncent la complicité des autorités catholiques.
Dans les rues de Lyon, on relativise.

“Il y en a qui vont prendre ça comme une provocation, je pense. Est-ce bien nécessaire de monter un conflit par rapport à ça ?” commente un homme. “Ca permet d’applanir les différences entre les musulmans et les chrétiens, c’est très bien,” estime une passante.

Un avis partagé par l’archevêché et la Grande mosquée de Lyon. Perchée à une douzaine de mètres, la gargouille Ahmed est là pour rester.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le secrétaire général de l'ONU tente d'apaiser le président du Rwanda