DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des suspects arrêtés après l'attentat en Ossétie du Nord

Vous lisez:

Des suspects arrêtés après l'attentat en Ossétie du Nord

Taille du texte Aa Aa

Trois suspects ont été arrêtés quelques heures après l’attentat qui a frappé l’Ossétie du Nord.
Au moins 16 personnes ont été tuées ce jeudi dans l’explosion d’une voiture piégée dans la capitale Vladikavkaz.
C’est l’attaque la plus meurtrière depuis six mois dans la Fédération de Russie. Le Nord-Caucase est en proie à une importante insurrection islamiste.

Le kamikaze a pénétré sur le marché à bord d’un véhicule bourré d’explosifs. La déflagration était d’une puissance équivalente à une quarantaine de kilos de TNT.

Cet écolier a eu la peur de sa vie : “Toutes les vites ont éclaté dans l‘école. Nous sommes tous sortis en courant.”

Le Premier ministre Vladimir Poutine a dénoncé un acte visant à semer la haine dans une province à majorité chrétienne orthodoxe : “Il est triste de voir qu’il existe des personnes, qui en ce jour de fin de Ramadan peuvent perpétrer des crimes horribles comme celui commis Vladikavkaz ou plusieurs personnes ont péri. Il n’y a pas de doute, de telles personnes n’ont pas d‘âme ou de coeur”.

En septembre 2004, l’Ossétie du Nord avait été le théâtre de la sanglante prise d’otages de l‘école de Beslan, qui avait fait plus de 330 morts.

Les autorités régionales ont décrété une journée de deuil vendredi dans toute la région, à la mémoire des victimes.