DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le pasteur Terry Jones pourrait ne pas brûler des exemplaires du Coran

Vous lisez:

Le pasteur Terry Jones pourrait ne pas brûler des exemplaires du Coran

Taille du texte Aa Aa

Dans une interview donnée jeudi à un journal américain, il affirme qu’“un appel des autorités de Washington le ferait clairement réfléchir. Terry Jones précise n’avoir été contacté ni par la Maison Blanche, ni par le Département d’Etat ni par le Pentagone”.

Cette initiative de Terry Jones et de son groupuscule intégriste chrétien qui réunit une cinquantaine de membres basés en Floride est censée glorifier le souvenir des victimes des attentats du 11 septembre 2001. Attentats dont le 9ème anniversaire sera célébrée samedi, date annoncée de l’autodafé.

Un geste unanimement condamné dans le monde mais aussi aux Etats-Unis par la secrétaire d’Etat Hillary Clinton et le président Obama qui appellent au contraire à la tolérance et à l’apaisement : “C’est un geste destructeur et complètement contraire aux valeurs de l’Amérique. En tant que commandant en chef des forces armées américaines, je voudrais dire au pasteur Jones que ce projet dont il parle met vraiment en danger nos
jeunes hommes et femmes en uniforme en Irak et en Afghanistan. C’est une aubaine pour le recrutement d’Al-Qaïda”.

Cet autodafé intervient également en pleine fin du mois sacré du Ramadan et Washington craint une montée du sentiment antimusulman et de nouveaux attentats.

Avec AFP et Reuters