DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La colère reste vive dans le monde musulman suite au projet controversé d'un pasteur intégriste américain de brûler des Corans

Vous lisez:

La colère reste vive dans le monde musulman suite au projet controversé d'un pasteur intégriste américain de brûler des Corans

Taille du texte Aa Aa

Alors que Terry Jones souffle le chaud et le froid sur ces projets, la rue s’embrase dans de nombreux pays comme ici en Afghanistan où des milliers de personnes ont manifesté parfois avec violence contre les Etats-Unis en criant “mort à Obama, mort à l’Amérique”

Certains comme cet homme sont prêts à boycotter les législatives du 18 septembre en signe de protestation vis-à-vis de Washington. Scrutin important pour Kaboul mais aussi pour les troupes américaines déployées dans le pays depuis octobre 2001.

Le président afghan Hamid Karzaï a mis en garde le pasteur Terry Jones quant à son initiative de brûler le Coran. “Le Coran est le coeur et l’esprit de plus d’un milliard et demi de musulmans, l’affront fait à ce livre sacré, est aussi un affront pour tous ces croyants.

Terry Jones a-t-il entendu les appels à la raison. Depuis hier, lui et son groupuscule chrétien intégriste ne cessent de changer d’avis. Dernier discours en date, le pasteur redit qu’il ne brûlera pas de Coran s’il rencontre l’iman de la mosquée de Ground Zéro ce samedi.

Car c’est désormais autour de ce projet de centre culturel et d’une mosquée à Ground Zéro que se cristallise cette affaire sur fond de 9ème anniversaire des attentats meurtriers ayant frappé New York et l’Amérique et dont Ground Zéro reste le symbole.