DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Référendum constitutionnel : derniers meetings de campagne en Turquie

Vous lisez:

Référendum constitutionnel : derniers meetings de campagne en Turquie

Taille du texte Aa Aa

Derniers meetings de campagne en Turquie avant le référendum de dimanche sur la réforme de la constitution.

Les partisans du oui s‘étaient donné rendez-vous autour de Recep tayyip Erdogan à Istanbul ce vendredi. Pour le premier ministre islamo-conservateur, ce scrutin a valeur de vote de confiance, à un an des législatives.

La fin du Ramadan revêt cette année une importance toute particulière avec le référendum constitutionnel, a-t-il insisté. Selon lui, les 26 amendements proposés constituent une avancée vers plus de démocratie, avec de nouveaux droits pour les fonctionnaires et la protection de l‘égalité des sexes.

Mais les partisans du non accusent l’AKP au pouvoir de vouloir islamiser la société. En limitant les prérogatives de la justice militaire, la réforme affaiblit en effet l’armée, gardienne auto-proclamée de la laïcité.

Seul le parti pro-kurde appelle cependant au boycott du scrutin. Une consigne qui n’est pas du goût de tous, comme l’a appris à ses dépends le politicien Akin Birdal, frappé d’un coup de tête alors qu’il faisait campagne à Bursa.

Son agresseur, un ultranationaliste, a été passé à tabac par la foule et a dû être hospitalisé. Les choses ont ensuite dégénéré en affrontements entre la police et les sympathisants du parti pro-kurde.

Selon les sondages, le oui et le non sont au coude à coude.