DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise du charbon : grève de fond en Espagne

Vous lisez:

Crise du charbon : grève de fond en Espagne

Taille du texte Aa Aa

Neuf jours par 500 mètres de fond : cinquante mineurs espagnols se sont enfermés volontairement dans leur mine de Guardo dans le nord du pays, pour réclamer le versement de leurs salaires, suspendu depuis août.

Les centrales thermiques préfèrent acheter le charbon étranger meilleur marché, poussant les houillères espagnoles à la faillite.

“Nous resterons ici jusqu‘à ce qu’ils nous proposent une solution définitive, pas un cache-misère, explique Manuel Linares. Nous ne demandons pas l’aumône, nous voulons que le gouvernement oblige nos entreprises à utiliser notre charbon.”

Sous la pression de la Commission européenne, Madrid a renoncé en février à réguler le secteur. Mais les mineurs veulent encore y croire.

“Notre moral est au beau fixe, assure Tello Arto. Nous sommes enfermés depuis neuf jours et nous rencontrons des problèmes, certes, mais d’ordre physique. Psychologiquement, nous sommes à 100%. Je crois qu’on va obtenir gain de cause.”

En juillet, Bruxelles a avancé à 2014 la date butoir pour la fermeture de toutes les mines de charbon subventionnées dans l’Union européenne.