DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan: joie et tristesse lors de l'Aïd el Fitr

Vous lisez:

Pakistan: joie et tristesse lors de l'Aïd el Fitr

Taille du texte Aa Aa

Au Pakistan, l’ambiance n‘était pas aussi festive pour tout le monde à l’occasion de l’Aïd el Fitr, la fête qui marque la fin du mois du ramadan. Les inondations ont fait au moins 1760 morts et 10 millions de sans abri à travers le pays, selon les chiffres de l’ONU.

A Thatta, les responsables de camps de réfugiés, la marine pakistanaise et Jamaat-e-Islami, un parti politique islamique, disent avoir essayé de rendre l’Aïd le plus familial possible. Mais des sinistrés comme Mohammad Jaafer, ont ressenti des émotions opposées.

“Nous sommes heureux parce que c’est le jour de l’Aïd. C’est pourquoi nous offrons des prières. Mais en même temps, nous sommes tristes parce que nos maisons sont sous l’eau et qu’il ne nous reste rien”.

Quelques centaines de millions de dollars d’aide d’urgence ont été récoltés sur la scène internationale, mais cela reste insuffisant. Les Européens envisagent une aide commerciale en faveur du Pakistan, en suspendant leurs droits de douanes pour les produits textiles de ce pays. Les 27 craignent que les ravages des inondations ne mènent à l’instabilité sur le plan politique et sécuritaire.

Avec AFP et Reuters