DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : George Papandréou exclut toute restructuration de la dette

Vous lisez:

Grèce : George Papandréou exclut toute restructuration de la dette

Taille du texte Aa Aa

Après le discours de rentrée du premier ministre socialiste, les manifestations se poursuivent en Grèce.

300 pompiers de Salonique ont protesté contre les mesures d’austérité touchant la fonction publique grecque. Ils ont dénoncé les baisses de salaires et le recul de l‘âge de la retraite.

Salonique, la deuxième ville du pays où se trouvait George Papandréou samedi. Dans un discours il a rappelé qu’il maintenait son cap entamé depuis son arrivée au pouvoir il y a onze mois. Crédo qu’il a réaffirmé ce dimanche:

“En cas de suspension du paiement de la dette, on irait alors vers un effondrement potentiel et probable du système bancaire, et la perte par les familles grecques de leurs propriétés, ce serait une tragédie. Mais nous ferons tout pour l‘éviter. Nous allons faire ce que nous avons dit pour éviter la faillite”.

George Papandréou croit toujours à son objectif de réduire le déficit de 40% d’ici la fin 2010.

Toutes ces mesures sont exigées par les institutions internationales et les instances européennes en échange d’un prêt de 110 milliards d’euros sur trois ans. Un prêt dont le deuxième versement a été accepté la semaine dernière. Prochaine échéance le mois décembre.