DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

17 morts en 24h au Daguestan

Vous lisez:

17 morts en 24h au Daguestan

Taille du texte Aa Aa

La lutte anti-terrorisme se poursuit au Daguestan. Depuis la mort du chef du département de lutte contre les extrémistes du ministère de l’Intérieur pour le Caucase du Nord dimanche matin à Makhatchkala, l’armée a mené plusieurs opérations spéciales. Dans la capitale de cette république, cela s’est soldé par la mort de dix rebelles islamistes présumés. Ils ont été tués dans l’assaut d’une maison.

Hier aussi, des affrontements ont éclaté dans le village de Komsomolskoïe. Trois rebelles, retranchés dans une habitation, ont été tués après avoir abattu le maire du village qui tentait de les convaincre de déposer les armes. Deux policiers ont aussi trouvé la mort.
Depuis janvier, les forces de l’ordre on perdu 100 hommes dans cette lutte.

Tout comme les autres républiques du Caucase russe, le Daguestan est instable et régulièrement en proie à des violences depuis les deux guerres qui ont ravagé la Tchétchénie et fait le creuset d’une rébellion devenue islamiste.