DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Japon s'excuse pour les traitements inhumains

Vous lisez:

Le Japon s'excuse pour les traitements inhumains

Taille du texte Aa Aa

Le Japon a présenté des excuses à d’anciens prisonniers de guerre américains, 65 ans après la fin de la seconde guerre mondiale.
Ils sont six à avoir été reçus par le ministre des Affaires étrangères à Tokyo. Les filles de deux prisonniers décédés étaient aussi présentes. Certains se battait pour ce moment depuis leur libération ou presque.

“En tant que représentant du Japon et ministre des Affaires étrangères, a déclaré Katsuya Okada, je vous présente des excuses, à vous qui avaient été fait prisonniers par le Japon pendant la seconde guerre mondiale, vous qui avaient subi des traitements inhumains et qui avaient grandement souffert.”

Lester Tenney, 90 ans, est un des 12.000 prisonniers américains qui a survécu à la bataille de Bataan aux Philipines. Il a aussi survécu à la marche à la mort qui a suivi.
Il attend plus des Japonais, notamment sur la question du travail forcé:
“Nous n’avons jamais pu obtenir aucune reconnaissance de ces entreprises privées, Mitsui, Mitsubishi, Nippon steel, Kawasaki qui ont utilisé et abusé des prisonniers de guerre. C’est insultant parce qu’ils gardent le silence en espérant que nous mourrons bientôt et que les chose se règleront d’elles-mêmes, on ne pas pas effacer ce qui a été fait.”

Durant la seconde guerre mondiale, le Japon n’a jamais respecté les conventions de Genève concernant les prisonniers de guerre.
De nombreuses études montrent, qu’entre 1937 et 1945, les Japonais ont été responsables de la mort d’au moins 10 millions de personnes.