DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le parti au pouvoir en Turquie renforcé par le "oui" au référendum

Vous lisez:

Le parti au pouvoir en Turquie renforcé par le "oui" au référendum

Taille du texte Aa Aa

Le “oui” clair et net au référendum en Turquie redonne de la vigueur au parti AKP au pouvoir.
La Commission européenne a applaudi ce vote qui permet d’adopter une série d’amendements à la Constitution turque. Et l’AKP du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan peut maintenant se placer en pôle position en vue des prochaines élections législatives, qui se tiendront au plus tard en juillet prochain. “Nous appelons toutes les formations politiques en Turquie à rejoindre nos forces, a déclaré Recep Tayyip Erdogan, afin de contribuer à une nouvelle vision de la démocratie dans notre pays”.

58% des électeurs turcs ont voté en faveur des amendements à la Constitution, 42% ont voté contre. Les analystes politiques estiment que le fossé entre l’AKP et le camp laïque risque de se creuser encore plus. “Ce référendum ne va certainement pas apaiser le climat, explique l’analyste Ayse Karabat, car depuis longtemps il y a une polarisation entre le pouvoir et l’opposition en Turquie. Cela ne va faire que la renforcer”. L’opposition laïque voit notamment dans les réformes constitutionnelles une tentative de prise de contrôle des tribunaux par l’AKP, parti d’inspiration islamique. En tout cas, plusieurs journaux turcs se réjouissent lundi matin que le peuple ait pu tourner la page du coup d’Etat militaire de 1980.
.