DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Proche-Orient : reprise des pourparlers ce mardi à Charm el-Cheikh

Vous lisez:

Proche-Orient : reprise des pourparlers ce mardi à Charm el-Cheikh

Taille du texte Aa Aa

Deuxième étape du processus de paix israélo-palestinien, depuis la reprise des pourparlers à Washington le 2 septembre. La secrétaire d‘état américaine, le premier ministre israélien, et le président palestinien vont se retrouver ce mardi à la table des négociations, à Charm el-Cheikh, en Egypte.

Une nouvelle session qui promet d‘être une fois encore semée d’embûches, surtout en raison du désaccord persistant sur le gel de la colonisation en Cisjordanie

Benyamin Netanyahu a répété ce dimanche que le moratoire sur les constructions dans les colonies, qui expirera le 26 septembre, ne pourra pas être prolongé au-delà de cette date. Ce à quoi Mahmoud Abbas a répondu en brandissant la menace d’un retrait pur et simple des négociations directes.

“Si le premier ministre Netanyahu et son gouvernement décident d’abandonner ou de reporter le chantier de construction du mur de fer sur la chaîne de montagne de Judée et Samarie, cela signifiera qu’ils ne sont plus dignes de représenter le peuple israélien et donc que ce gouvernement est illégitime, affirme un représentant des colons.”

Benyamin Netanyahu avance donc en terrain miné, car il doit à la fois satisfaire la frange la plus conservatrice de son gouvernement, et montrer dans le même temps des gages de bonne volonté pour faire avancer les négociations.

“Cette déclaration de Netanyahu fait mal aux pourparlers qui dépendent, en premier lieu et surtout, de l’arrêt de la colonisation et de la capacité à fonder deux États vivant côte à côte dans le respect.”

Et pour ajouter encore à la difficulté ambiante, trois personnes ont péri hier dans la bande de Gaza après un bombardement de Tsahal. Un secteur très fragile dont les dirigeants n’ont pas été invités à se joindre aux négociations en cours.