DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manifestations violemment réprimées au Cachemire indien

Vous lisez:

Manifestations violemment réprimées au Cachemire indien

Taille du texte Aa Aa

Le pasteur américain qui voulait brûler le Coran a mis le feu aux poudres au Cachemire. Lundi près de vingt personnes ont été tuées en Inde, dans cette région à majorité musulmane.

Une école chrétienne a été brûlée à Tangmarg. Les incendiaires de bâtiments officiels ont été pris pour cible par la police. Plus au nord, à Bandipora, un policier et cinq manifestants ont été tués, ce qui porte à 83 le nombre de victimes des violences au Cachemire indien ces trois derniers mois.

La plupart des victimes sont des manifestants séparatistes qui protestaient contre le projet que la petite église évangéliste de Floride n’a finalement pas mis en oeuvre.

Ces manifestations ont été violemment réprimées par la police. Alors que la population enterre ses morts dans cette région sensible où différentes minorités se côtoient, un couvre-feu a été imposé par les autorités.