DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Adoption de la réforme des retraites : parfum de révolution au Palais Bourbon

Vous lisez:

Adoption de la réforme des retraites : parfum de révolution au Palais Bourbon

Taille du texte Aa Aa

La réforme des retraites a été adoptée dans un climat sulfureux par les députés français.
Le texte relevant l‘âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans a été voté par 329 voix contre 233.

Un score inscrit au terme d’un marathon de 24 heures. Il a été soutenu par les élus du parti présidentiel, l’UMP, et leurs alliés du Nouveau centre.

Les socialistes, qui ont voté contre, ont cherché à obtenir plus de 13 heures de temps de parole supplémentaire. Mais le président de l’Assemblée, l’UMP Bernard Accoyer, y a coupé court, ce qui lui a valu d‘être poursuivi dans les couloirs de la chambre.

“Démission !” ont scandé les élus socialistes, criant au scandale et traitant Bernard Accoyer de “fasciste”.

Ambiance survoltée également à l’extérieur du palais Bourbon où plusieurs milliers de manifestants ont appelé au retrait du texte, le souhait de 57% des Français selon un sondage BVA. Les syndicats appellent à une journée de mobilisation nationale le 23 septembre.

Ce mercredi, le président Sarkozy a déclaré que des ajustements seraient possibles lors de l’examen du texte le mois prochain au Sénat.