DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : le parlement interdit le voile intégral dans l'espace public

Vous lisez:

France : le parlement interdit le voile intégral dans l'espace public

Taille du texte Aa Aa

Le voile islamique intégral est désormais banni de l’espace public en France.

Le Sénat a validé à 246 voix contre une le texte voté par les députés le 13 juillet, qui interdit “la dissimulation du visage dans l’espace public.”

Il prévoit une amende de 150 euros en cas d’infraction. Toute personne obligeant une femme à porter le voile intégral sera passible d’un an de prison et 30.000 euros d’amende.

Pour François Buffet, sénateur UMP (Union pour un Mouvement Populaire – majorité présidentielle) du Rhône et rapporteur du texte, “le fait d‘être voilé dans un espace public crée une rupture d‘égalité entre les citoyens, car le fait de voir sans être vu constitue incontestablement une rupture de l‘égalité et, en même temps, une atteinte à la dignité et notamment, en l’occurrence, à la dignité des femmes.”

La Belgique avait été le premier pays de l’Union européenne à envisager une telle interdiction en avril, mais la chambre basse a été dissoute avant l’adoption d’une loi.

5 millions de musulmans vivent en France. 1900 femmes porteraient le voile intégral.

S’il est validé par le Conseil Constitutionnel, le texte entrera en vigueur au printemps, le temps de convaincre celles qui portent le voile volontairement d’y renoncer.